Retrouvez motrech sur son nouveau site http://motre.ch/

16 mars 2009

Emilie Les enfants et les moteurs de recherche

Comment les enfants de 7 à 11 ans recherchent-ils de l'information sur Internet ? Des chercheurs du Human-Computer interaction Lab de l'université du Maryland, associés à Hilary Hutchinson du département "Expérience utilisateurs" de Google, ont réalisé une étude (remarquée là).



Ils se sont intéressés aux points suivants :
  • Interaction dans l'utilisation du clavier et de l'écran (direction du regard, utilisation de l'auto-complétion) : les enfants regardent peu l'écran quand ils tapent leurs requêtes sauf quand elles deviennent trop complexes. Le plus souvent, ils ne remarquent pas, et n'utilisent pas la recommandation de requête.
  • La connaissance et l'usage de Google par les enfants (fonctionnalités, perception générale) : la majorité des enfants sélectionnés utilisent Google et en ont une image positive (facile à utiliser, site cool...). Leur connaissance du moteur se limite en général au champ de saisie de la requête, pas du tout aux filtres de recherche (images, vidéos...) ni aux résultats.
  • La frappe et l'orthographe (erreurs de frappe, outils d'assistance) :
  • Utilisation et compréhension des boîtes de recherche : les enfants savent utiliser indifféremment le bloc de recherche central (sur la page d'accueil de Google) / celui qui apparaît suite à une première requête et les blocs de recherche de la barre d'outils.
  • Requêtes à plusieurs étapes (complétion des requêtes, changement de stratégie de recherche, recherche par mots-clés ou en langage naturel) : la question comme "Which day of the week will the Vice-President’s birthday be on next year?" a posé des soucis aux enfants. Plus difficile qu'avec l'utilisation de mots-clés.
L'autre partie intéressante de l'étude, c'est qu'à partir de ces résultats des suggestions d'amélioration des interfaces de recherche sont suggérées
  • Consider alternative input methods : il serait intéressant de proposer plusieurs alternatives de recherche aux enfants.
  • Explore alternate auto-complete algorithms : l'auto-suggestion devrait peut-être apparaître dans un second temps vu que les enfants ne regardent pas l'écran au moment où ils saisissent une requête.
  • Limit or expand the search results : aller vers des pages avec moins de textes, de liens... ne nécessitant pas de scroller.
  • Age the interface : changer occasionnellement d'interface.
Jérôme : Je me suis délecté à la lecture de ce papier. Tout d'abord, parce que j'y ai retrouvé divers comportements de mes enfants face à un ordinateur et face à Internet. Mais également parce qu'il formalise certains lieux communs qui semblent des évidences, mais qu'il était nécessaire d'observer et de mesurer. Enfin, parce que cela fait déjà plusieurs années que je "bassine" certains de mes interlocuteurs avec l'idée de créer un moteur de recherche segmenté par âge. Cela m'a semblé évident lorsque mes enfants ne sachant pas encore lire ont commencé à utiliser un ordinateur, Internet et Google : les outils ne sont pas adaptés, puisqu'ils se basent sur une présentation uniquement textuelle, inaccessible aux enfants de moins de 7 ans. Nous pouvons alors assez facilement segmenter les moteurs de recherche suivant notre niveau d'accès à l'information à partir d'un ordinateur. A première vue, nous pourrions dégager les segments (avec quelques pistes basiques de spécificités à chaque segment) :
  • non-lecteur : navigation/recherche exclusivement iconographique
  • lecteur-débutant : navigation/recherche mêlant iconographie et texte simple
  • ado : navigation/recherche textuelle instantanée (type keyboardr)
  • adulte : navigation/recherche textuelle telle que nous la connaissons aujourd'hui avec Google
  • senior : navigation/recherche offrant un contenu textuel plus riche que les autres versions, avec une présentation claire et reposante.
Pour chacun de ces segments, il faut bien évidemment des sources différentes et des pondérations différentes de ces sources.

Le but utlime serait alors de mettre en place un seul et même moteur de recherche évolutif qui s'adapterait à l'âge de ses utilisateurs, à son niveau d'accès à l'information.

4 commentaires:

Olivier Le Deuff a dit…

Je pense qu'il serait peut-être opportun de lancer le projet en fait.
En mêlant différents acteurs liés au médias et à l'Ecole, comme le Clemi et le Cndp, ainsi que techniciens et chercheurs.
La sélection des sources (et donc de l'index) pourrait s'opérer avec documentalistes et enseignants.

Idée à suivre?

Jérôme Charron a dit…

Olivier, je suis également convaincu qu'il serait opportun de lancer un tel projet, mais malheureusement, déjà trop de projets en cours et vraiment pas le temps de me lancer dans une telle aventure. Car si l'idée semble simple, il y a effectivement un gros travail et en particulier de sélection de sources. Mais si quelqu'un souhaite lancer un projet de cet ordre, qu'il me fasse signe, j'aimerais bien le suivre du coin de l'oeil...

fred a dit…

Bonjour,
Je trouve votre blog très intéressant, ca change de tout ce que l’on peut lire habituellement. Bonne continuation et merci.

Jérôme Charron a dit…

Merci beaucoup fred.
Pour information, la nouvelle version se trouve maintenant à l'adresse http://www.motrech.com/

Enregistrer un commentaire