Retrouvez motrech sur son nouveau site http://motre.ch/

8 oct. 2008

Emilie Google vous propose de faire un petit retour en arrière

On apprend sur Zoorblog que pour ses 10 ans :
"Google vient de lancer un outil permettant d'effectuer des recherches dans le passé, avec une interface et des résultats datant d'il y a plus de 7 ans."
On se retrouve en 2001 et tout y fait pour que vous vous y croyiez :
  • L'interface de l'époque
  • Les résultats : il y avait à l'époque 1,326 milliards de pages dans l'index de Google.
Pour tester l'outil, c'est là : http://news.google.com/search2001.html

Je ne vois pas trop ce que cet outil peut apporter en dehors du côté ludique mais peut-être qu'en réfléchissant à quelques types de requêtes ça peut s'avérer intéressant. Des idées ?

Jérôme : on y découvre par exemple qu'à l'époque, GMail était un client de messagerie linux pour l'environnement Gnome:ou bien que le terme "réseau social" était encore bien marginal:
Je trouve l'initiative plutôt très sympa et je pense qu'il y a des pépites à découvrir si (le grand méchant) Google n'a pas (trop) filtré son index. Malheureusement, nous ne pourrons en profiter qu'un petit mois...

2 commentaires:

Christophe D. a dit…

Salut Émilie et Jérôme,

Et oui ! de mon côté, j'avais fait une recherche sur le mot « blogueur » (histoire d'être sûr de tomber sur du francophone). Seulement 3 résultats pour 2001 et 1 250 000 aujourd'hui.

À comparer avec l'anglais « blogger » : 60 500 résultats en 2001 (223 000 000 aujourd'hui mais avec la plateforme homonyme, c'est difficile de comparer l'évolution).

À l'inverse, je pensais naïvement que le mot « cyber » serait en baisse depuis 2001 mais ce n'est pas le cas car il y a beaucoup plus de pages indexées aujourd'hui, et les anciennes pages disparaissent moins vite que les nouvelles apparaissent.

Jérôme Charron a dit…

Salut christophe d.
Merci de partager avec nous tes expériences. Et tout comme toi je suis très surpris pour le mot "cyber" : j'étais persuadé qu'il était tombé en désuétude...

Enregistrer un commentaire