Retrouvez motrech sur son nouveau site http://motre.ch/

26 mai 2008

Jérôme Live Search Cashback : Bill nous avait prévenu


Souvenez-vous, il l'avait annoncé et nous en parlions sur motrech en décembre 2005 dans un billet intitulé "La concurrence n’a pas encore commencé". Il ? C'est Bill Gates qui donnait une excellente interview à Vnunet.be qui se terminait par ces mots : "Si je vous ai bien compris, les utilisateurs vont recevoir de l’argent pour se servir de moteurs de recherche ?" - Bill Gates: "Oui, c’est effectivement ce que je dis".

Je ne sais pas si quelqu'un a pris les propos de Billou au sérieux à l'époque (j'en doute), mais deux ans plus tard, et après le rachat de Jellyfish il y a six mois, Microsoft Live Search rémunère les internautes effectuant des achats à partir de son moteur de recherche. Rien de bien révolutionnaire, juste de l'affiliation.

Je suis un peu déçu, je m'attendais à plus percutant, un peu comme lorsque Microsoft a voulu rattraper ses erreurs face à Mozilla en inondant le marché avec Internet Explorer. J'imaginais que Microsoft taperais vraiment un grand coup et tenterait de mettre une forte pression à Google en rémunérant les internautes directement sur les recherches (ce qui aurait également l'avantage d'obliger les internautes à être identifié pour effectuer des recherches). Mais rien de tout cela. Encore une approche très (trop!) timide : les résultats ne sont pas directement intégrés à Live Search mais accessible à partir d'une URL particulière : http://search.live.com/cashback/ qui finalement n'a pas grand chose à voir avec Live Search.
Emilie : Que penser de ce système de rémunération ? Ma foi, je suis comme toi Jérôme. J'ai un avis très mitigé. D'un côté, je me dis que les internautes vont y gagner (seulement un peu, mais un peu tout de même). Mais d'un autre côté, je ne vois rien de "transcendant" ! Pas de quoi se précipiter et je ne suis pas certaine que ça va attirer beaucoup plus de nouveaux visiteurs. iGraal propose des choses autrement plus intéressantes et l'internaute n'a pas besoin d'utiliser un moteur de recherche en particulier (en l'occurrence Microsoft Live Search). Dernière remarque : si Microsoft veut vraiment concurrencer Google, il va falloir innover davantage, être plus "révolutionnaire" et ne pas se contenter de s'aligner sur les pratiques et les usages existants, non ? Je me trompe peut-être mais c'est l'impression que j'ai aujourd'hui.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire