Retrouvez motrech sur son nouveau site http://motre.ch/

28 janv. 2009

Emilie La recherche d'information sur Internet évolue ?

J'aimerais rebondir sur l'article du blog Les Infostratèges, qui a souligné plusieurs fois le manque de formation des internautes, des plus jeunes aux moins jeunes, et quel que soit leur profil, concernant la recherche d'informations sur Internet :
"les richesses et la puissance des outils de l'Internet restent fermées au plus grand nombre, faute d'une bonne formation, sans parler des préventions naturelles de beaucoup contre l'outil informatique, vécu comme magique ou barbare..."
Cet article est lui-même une réaction à l'article de François Jeanne-Beylot : "Google n'est plus un moteur de recherche" mais un navigateur. L'auteur se réfère au fait que l'on tape de plus en plus les noms d'un service (par exemple YouTube ou Facebook) dans le champ requête de Google pour retrouver l'URL, au lieu de saisir directement celui-ci dans la barre d'adresse.

On parle souvent de fracture numérique quand il s'agit de l'accès au haut débit ou à un ordinateur dans sa vie quotidienne. Il semble que cette facture numérique concerne également des "secteurs" plus spécifiques comme la recherche d'informations. On n'y pense pas, nous, les geeks, les pro d'Internet qui passons une grande partie de notre journée à surfer sur le Web. Mais il y a un réel besoin de former les utilisateurs. S'il n'est pas foncièrement utile de connaître le fonctionnement d'un moteur de recherche, il est important :
  • de savoir comment l'utiliser
  • de savoir dans quelles types de sources il va chercher
Ceci dit, je pense qu'il ne s'agit pas seulement d'un besoin de formation. Il y a aussi une évolution des usages. Personnellement, il m'arrive de taper le nom d'un service dans Google pour trouver l'URL (qui est en général en tête des résultats). J'ai l'impression que c'est plus rapide. Il m'arrive aussi de taper directement le nom du site recherché dans la barre d'adresse. Faut-il s'inquiéter ? Est-ce grave docteur ?

Jérôme : Je n'aime pas trop qu'on mette un peu tout et n'importe quoi dans le terme fracture numérique. La facture numérique, c'est ne pas avoir accès au haut-débit, ne pas avoir accès à une ligne dégroupée (c'est mon cas par exemple), c'est ne pas avoir les moyens de s'offrir un ordinateur.

Les usages d'Internet sont à mon sens une autre chose. Utiliser un moteur de recherche, comme je l'ai déjà dit, est une commodité. Et si l'utilisateur passe par Google pour aller sur le site de la SNCF (quand celui-ci n'est pas en grève) c'est que les outils ne sont pas adaptés. L'utilisateur va naturellement vers le chemin le plus court, le plus pratique pour lui, le plus simple. Nulle question de formation ici, mais simplement d'adapter les outils aux usages de l'Internanute et non le contraire. Pourquoi par exemple Firefox redirige vers Google lorsqu'on tape SNCF dans la barre d'adresse ? Pourquoi ne pas directement linker sur le site de la SNCF ou bien utiliser la recherche Google "J'ai de la chance" ? Pour des raisons d'accords entre Firefox et Google ? (Google perd beaucoup d'argent lorsque les internautes cliquent sur "J'ai de la chance", car c'est une recherche qui ne lui rapporte rien). Il serait aujourd'hui facilement possible, de créer une liste des principales recherches navigationnelles et que le navigateur ou le moteur redirigent automatiquement vers le site en question.

Deuxième point que nous avons déjà abordé ici : L'utilisateur doit-il savoir comment fonctionne un moteur de recherche, doit-il savoir comment l'utiliser, et quelles types de sources il contient ? Encore une fois, je ne suis pas d'accord. Un documentaliste ou un professionnel de la recherche se doit de connaître ça, mais pas un Internaute. Pourquoi exiger une telle implication de l'Internaute dans la connaissance interne des moteurs de recherche alors qu'on ne demande pas le même niveau d'implication lors de l'utilisation d'un téléviseur, d'un lecteur de DVD ou d'une console de jeux? Les moteurs de recherche s'ils sont mal utilisés, c'est qu'ils ne sont alors pas adapté à l'usage des Internautes, non ?

1 commentaires:

Charles a dit…

pourtant chez moi quand je tape sncf, ou le nom de ma banque, dans la barre de recherche de firefox je tombe bien sur leur site et non pas google.

D'ailleurs la nouvelle barre de firefox, utilisant les favoris et l'historique permet de considerablement réduire l'utilisation faite de google. (Nous allons souvent sur les memes sites je pense)

Enfin google suggest n'est il pas aussi une aide pour mieux écrire ses requetes sous google (ou l'équivalent chez la concurrence) ?

Publier un commentaire